LE LOUP ET LE VEAU

Il était une fois, un grand méchant loup. Il voulait depuis longtemps manger le petit veau. Mais il ne réussissait jamais. Le petit veau était trop fort.
Un jour il voulut essayer encore. Il se dirigea vers la prairie. Le petit veau broutait doucement l'herbe fraîche.
Le loup attendait que le fermier retourne dans l'étable.
Puis il sauta sur le petit veau mais il se tassa et le loup retourna chez lui le bras cassé.
Quand son bras fut guéri il essaya de nouveau. Mais cette fois le petit veau lui frappa l'orteil avec un gros morceau de pierre.
 


Le loup réessaya mais avec le même morceau de pierre le petit veau lui frappa la tête deux fois!
Le loup retourna chez lui le ventre vide et décida de faire un petit somme.
Quand il se réveilla il était assis sur un gros chien qui avait l'air fâché. Le chien le frappa partout!
Le petit veau éclata de rire.


Le loup retourna chez lui avec plus de bosses.
Et il décida de ne plus chasser le petit veau pendant un mois.
Il resta au lit sans même se lever pour aller prendre le petit déjeuner.
Puis les mois passèrent: un mois, deux mois, trois mois. Le loup était guéri.
Il retourna dans la prairie, mais il n'y avait personne.
Tous les veaux, les vaches et les bœufs étaient dans l'étable.
Le loup se demandait où ils étaient passés.
Le petit veau sortie la tête pour voir si le loup était là. Mais le loup le vit et fonça sur eux.
Mais le petit veau mit un couvercle de poubelle devant lui.


Le loup tomba par terre et s' évanoui.
Quand il se réveilla il était dans un pays bizarre avec pleins de gens bizarres et de maisons bizarres.
Mais c'était le petit veau qui avait peinturé une grande toile et l'avait mis debout.
Le loup croyait s'être perdu mais il fonça dans un mur et le mur tomba.
Le loup était entouré de veaux, vaches et bœufs. Il se lécha les babines.
Tous les veaux, vaches et bœufs partirent en même temps sauf le petit veau.
Il prit un morceau du faux village et le mit sur la tête du loup.
Bing!
Le loup furieux courut aussi vite qu'il le put pour attraper le petit veau. Mais il lui échappa.
Le loup rentra chez lui se coucha et rêvait qu'il avait mangé le petit veau.
C'est ainsi que le loup ne pourchassa plus jamais le petit veau.


FIN

Retour
Accueil
©Chezlu 2015