EFFETS DE NEIGE


La neige tombe sur la terre et c’est le silence précurseur de l’hiver…
Tels de minuscules et graciles papillons, les blancs flocons voltigent lentement dans l’air.

Les enfants y puisent déjà la réalisation de leurs rêves sportifs.
Pour les poètes, elle est une source d’inspiration d’une beauté inédite;

Les chômeurs eux, vivent dans l’espoir d’un peu de travail rémunérateur…
Quant aux miséreux, aux itinérants, c’est pour eux, le retour d’une souffrance plus aiguë.

Mais, insensible à la tristesse comme à la joie qu’elle recèle,

la neige tombe parce que son heure est venue et que la Nature

l’a chargée d’une mission de bienfaisance pour les sols en repos.

La neige tombe sur la terre et c’est le signe précurseur de l’hiver…



La neige et le froid tombent sur le cœur de certains amoureux …
et c’est la perspective d’une grande tragédie muette de la vie…
Pour eux, hier, c’était l’espérance, la quiétude, le bonheur…
La vie s’ouvrait sur des horizons dorés; le cœur avait des élans éperdus…
Mais, voilà que soudain, sous des paroles doucereuses ils découvrent un poison…

Une inquiétude sournoise, d’abord imprécise mais pernicieuse, s’infiltre peu à peu dans leurs cœurs.
Ils sont bientôt atteints par un doute déprimant.
Ils se laissent envahir par des angoisses perfides qui sapent leur confiance et qui préparent
la voie aux plus douloureuses souffrances morales.
La neige et le froid tombe sur le cœur de certains amoureux…
et c’est la perspective d’une grande tragédie muette de la vie…


La neige tombe sur nos cheveux et c’est le prélude redouté de la vieillesse…
Comme la fleur parfumée, comme le fruit vermeil,
passent le printemps et l’été de l’existence.
On voudrait pouvoir éterniser les pétales satinés de la jeunesse

qu’ils s’effeuillent entre nos doigts;

On aimerait s’attarder afin de savourer les joies profondes de l’âge mur…que déjà,
elles se sont rapidement éparpillées au gré des jours envolés;
On voudrait, avoir la possibilité d’arrêter le temps
pour contempler longuement les beautés multicolores de l’automne de la vie
quand, tout à coup, on s’aperçoit que l’hiver a parsemé de fils argentés, tempes et cheveux en entier…
La neige tombe sur nos cheveux et c’est le prélude redouté de la vieillesse…


Qu’elle soit un manteau protecteur pour la terre endormie…
un voile décevant sur le cœur des amoureux…
un rappel de caducité pour l’homme qui porte allègrement
le poids des ans…
La neige tombe…tombe…tombe…
Mais avec philosophie et sérénité, il faut la laisser suivre sa

Destinée en songeant qu’à l’instar de tout de qui est terrestre,

la neige n’a qu’un règne transitoire.

Chaque rayon de soleil printanier est un élément destructeur pour la neige de l’hiver;

Chaque regain de confiance est un baume adoucissant pour
le cœur ulcéré et, chaque aspiration de l’âme vers les réalités
éternelles peut jeter un reflet libérateur sur le front

qui se ride et sur les cheveux qui s’argentent et s’enneigent…

Charlotte

Retour
Accueil
©Chezlu 2014