À l'émission "découverte" du 22 novembre 2009
 
Des chercheurs américains, ont découvert que les antennes du papillon monarque sont des photos récepteurs,
ce qui donnent les informations au papillon de sa position par rapport au soleil.
Ensuite ces informations sont transmises au cerveau,
ce qui permet au papillon d'effectuer des corrections continuelles de sa trajectoire.
Les récepteurs et les circuits qui connectent les antennes au cerveau restent à découvrir.

********

Mes observations 2009

Un premier papillon monarque vu dans la nature le 19 juillet.
Un deuxième vu au début du mois d'août.

Aucune chenille ni chrysalide observées, c'est une vraie désolation.

Espérons que l'an prochain,
 nos monarques seront de retour plus tôt et en plus grande quantité.

********

Retour
Accueil
©Chezlu 2009