Dieu me parle… par la patinoire

Les sports occupent une place importante dans notre société moderne.
Combien de gens suivent les matches de hockey de façon assidue :

 

On connaît le nom des joueurs, on a toujours hâte d’admirer leur performance.

On est tellement habitués à « regarder » le hockey
qu’on oublie que la vie c’est une patinoire où se joue notre existence.
Je fais partie des « joueurs »sur terre : j’ai mon rôle à remplir pour que mon équipe soit gagnante.
Car on ne se sauve pas seule : on a besoin des autres, et les autres ont besoin de nous.

Je dois sans cesse être attentif pour »faire des passes» aux bonnes personnes, aux bons moments.
Mais, dès que j’arrête de m’intéresser à l’activité de ceux qui m’entourent,
je les trouve dérangeants et encombrants, et ma vie cesse d’être constructive.

Ne serait-il pas temps que j’arrête de me contenter d’être spectateur et que je me remette au jeu
pour faire ma part dans la société où j’évolue?

Sois loué, Seigneur, pour les sports de compétition qui intéressent tant de spectateurs;
que les matches soient un stimulant pour m’aider à m’intégrer dans mon milieu
afin de faire ma part pour que ceux qui m’entourent soient heureux.

 Source: Dieu parle sans cesse... par Jean- Jacques Gareau
Edition: Médiaspaul

Retour
Accueil
©Chezlu 2012-2014