Quand tu étais petite fille

Mon enfant, mon Amour, je me souviens
Tu n' voulais plus quitter mes bras quand j'étais de retour
Faut dir' qu'il m'arrivait de m'absenter plusieurs semaines
Mon travail m'éloignait de la maison. Je dirai même,
Je dirai même, que ma vie négligeait un peu la tienne
Quand je téléphonais chez nous ta maman me disait :
« Ta fille parle de toi à son nounours, à sa poupée. »
Moi, j'avais juste 20 ans et je ne réalisais pas
Vraiment, que je pouvais te manquer à ce point là
Depuis ce temps là je me suis promis
D'être ton père et ton ami.


Toi que je n'ai pas vu grandir
En mon absence
Toi qui as du tell' ment souffrir
De mes silences?
Pardonn' moi


Dès que je m'en allais tu me disais : « Tu reviens quand ? »
J'avais le coeur serré oui mais je m'en allais pourtant
Pour tes anniversaires, au temps de ta petite enfance
Tu refusais d' souffler sur tes bougies en mon absence
Et bien sur je m'en veux, je m'en veux tu sais. Lorsque j'y pense
Quand je rentrais très tard, j'allais te voir dormir toujours
Je venais t'embrasser mon petit Ange, O mon Amour
C'est vrai que j'ai pas su être présent quand il fallait
Mais, mêm' quand j'étais loin, mon coeur ne t'a jamais quitté
Depuis on peut nous voir souvent ensemble
Des gens me disent : « C'est votre fille ?... Ell' vous ressemble »
Toi que je n'ai pas vu grandir
En mon absence
Toi qui as du tell' ment souffrir
De mes silences?
Pardonn' moi

 
Toi que je n'ai pas vu grandir
En mon absence
Toi qui as du tell' ment souffrir
De mes silences?
Pardonn' moi

Retour
Accueil
©Chezlu 2015