.

 

Viens Mamie

À la barre de ce clair matin,
Dans mon jardin de fleurs nouvelles,
Humer les parfums éternels,
Et cueillir la rose la plus belle,
En chantant une ritournelle.

Viens mamie.
Sur la route tracée, sous les gouttes de rosée,
Près du rocher aux parois rigides,
T''abreuver à l’eau cristalline ,
Qui jaillit fraîche et limpide,
Sous le soleil ardent.

Viens mamie
Sous les ailes du vent, près du grand champ de blé, 
Bien camouflé, à l’abri des curieux.
Écouter une dentelle d’oiseaux merveilleux ,
Dans leur concert tumultueux.

Viens mamie 
Sur l’interminable plage de sable fin,
Admirer dans le creux du rivage,
Les gouttes s’émaillant des flots sauvages,
Et les bateaux qui dansent sur la mer de satin.

Viens mamie
Dans la grisante beauté du paysage, 
À l’abri sous les palmiers, 
Écouter le soupir du vent,
Et le ruisseau jaseur filant son chemin. 

Viens mamie
À l’ombre du grand saule argenté,
Sur le banc, sous le ciel étoilé,
Bien blotti contre ton coeur fatigué, 
Se rappeler les souvenirs du passé.

Viens mamie
Dans le silence oppressant,
Près de la margelle du vieux puits,
Goûter le soleil sur ton visage,
En nous disant,
Que la vie n’est pas finie.

                                                                           Hajem8 Nov 2006

 

 

.

Retour
Accueil
Image: Carte reçue
Création ©Chezlu 2007
Tous droits réservés